ACTUALITÉS

Paris-Roubaix | Thomas Voeckler revient sur une épreuve douloureuse

16.04.2019

Un bilan beaucoup moins lourd que l’an dernier.. Mais cette année encore la course Paris-Roubaix a fait son lot de traumatismes et de souffrances. C’est une course où le premier adversaire, c’est son propre corps.

 

Lors d’une interview trottoir, Thomas Voeckler nous confie qu’il n’a pu terminer Roubaix trois fois sur cinq participations : 

« C’est la course où j’étais le plus fermé avant le départ, rappelle-t-il. En sortant du bus, j’avais l’impression de partir pour une aventure où le pire m’attendait peut-être. Cette sensation, il n’y a que pour Roubaix et le Tour des Flandres que je l’ai ressentie. Là où cette course est dure, c’est qu’il faut sans cesse penser à son placement. Pas forcément pour être en tête, mais parfois, juste pour éviter qu’un autre te fasse tomber. »

 

L’ancien maillot jaune du Tour n’est pas le seul à se remémorer les souvenirs de cette course comme d’une véritable épreuve douloureuse, le Canadien Antoine Duchesne ou encore Arnaud Démarre se sont exprimés sur les séquelles et la violence du terrain auprès du Parisien.

 

Sources : Le Parisien

 

Légende : Thomas Voeckler (à gauche), lors de l'édition 2005 du Paris-Roubaix./AFP/Franck Fife 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

  • Thomas Voeckler Facebook
  • Thomas Voeckler Twitter

© 2018 Agence For7 / Gauthier Giffon